ACMT INDUSTRIE CONSTRUIT SON PREMIER OBO


Visant plus de 13,5 M€ de chiffre d'affaires cette année, le fabricant de charpentes métalliques pour le secteur industriel, commercial et agricole s'adosse à deux partenaires minoritaires, Turenne Capital Partenaires et Nord-Est Expansion, qui misent ensemble plus de 3 M€. 

ACMT Industrie réorganise son capital. Pour permettre la sortie de certains de ses collaborateurs-actionnaires et l'entrée de nouveaux, le fabricant et constructeur de charpentes métalliques basé à Fontaine-lès-Vervins, dans l'Aisne, vient de signer un OBO avec Turenne Capital Partenaires, en lead,et Nord-Est Expansion. Ces derniers lui apportent plus de 3 M€ pour l'occasion, en échange d'une participation minoritaire à son capital. De quoi permettre au dirigeant Jean-Philippe Seuret (photo ci-contre) qui avait repris la société en 2006 aux côtés de seize cadres et salariés, de conserver la majorité du capital. Conseillée par DM Corporate Finance, la transaction dont le montant n'est pas dévoilé, est, par ailleurs, complétée par un financement bancaire fourni par Crédit Agricole du Nord Est.

Doublement de taille depuis 2006

Visant plus de 13,5 M€ de chiffre d'affaires cette année, ACMT Industrie qui s'adresse aux secteurs industriel, commercial et agricole, entend maintenant entamer un nouveau cycle de développement. « Depuis l'arrivée à sa tête de Jean-Philippe Seuret en 2006, la société qui s'est positionnée sur le marché de niche des ouvrages complexes (grande hauteur, grande portée, etc.), a quasiment doublé de taille, rappelle Olivier Motte, président du directoire de Turenne Capital Partenaires. Et nous sommes convaincus que sa croissance va se poursuivre. »

Carnet de commandes bien garni

Et ce, pour plusieurs raisons. « Le dirigeant a acquis un véritable savoir-faire dans ce secteur et nous avons toute confiance en lui pour la suite, indique l'investisseur. De plus, le contexte macroéconomique est redevenu favorable tant et si bien que le carnet de commandes n'a jamais été aussi rempli. » Maîtrisant l'ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la pose, ACMT Industrie qui compte aussi sur sa nouvelle activité de couverture et bardage, lancée en 2017, pour tirer sa croissance, espère ainsi atteindre les 20 M€ de chiffre d'affaires d'ici trois à quatre ans. « Avec la croissance externe, cela pourra aller plus vite », indique Olivier Motte. Et la PME y réfléchit très sérieusement. « Aujourd'hui ACMT Industrie intervient essentiellement dans le quart Nord-Est de la France, explique l'investisseur. Nous envisageons donc de consolider un ou deux autres intervenants dans d'autres régions pour en faire un opérateur plus national. » D'après nos sources, la PME qui emploie près de 60 collaborateurs dans l'Hexagone, aurait déjà identifié plusieurs cibles.



Société cible ou acteur : ACMT INDUSTRIE 
Acquéreur ou InvestisseurTURENNE CAPITAL, Olivier Motte, Marine Bussienne, CREDIT AGRICOLE REGIONS INVESTISSEMENT (EX CARVEST), Paul-Antoine Grasset, François Deschamps 
CédantMANAGERS, Jean-Philippe Seuret 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration FiscaleLAMARTINE CONSEIL, Gary Lévy, Cindy Nlem Ndongo 
Acq. DD FinancièreSAINT-HONORE PARTENAIRES, Xavier Groslin, Christelle Fernandes 
Société Banquier d'Affaires / Conseil M&ADM CORPORATE FINANCE, Charles Dodier 
Société Avocat d'Affaires CorporateKPMG AVOCATS, Delphine Billiau-Baret, Marie Willot 
DetteCREDIT AGRICOLE NORD EST, Pascal Nattier, Audrey Kentzinger, Hervé Guidat