Ardec Metal amorce sa transmission à ses managers


L'équipe de management du groupe jurassien d'usinage et de décolletage de haute précision de 45 M€ de chiffre d'affaires grimpe au capital à l'occasion d'un MBO soutenu par les sponsors minoritaires historiques : SGCP, Rhône-Alpes PME et Invest PME.

Ardec Metal prépare sa transmission. Constitué par Daniel Jacquet et Jean-Michel Médigue à la suite du rachat en 1996 du Décolletage Jurassien, ce groupe d'usinage et de décolletage de haute précision, aussi connu sous le nom de Méca Jura, vient, en effet, de faire monter à son capital son équipe de cadres, emmenée depuis mai 2017 par Stéphane Lucas. Réalisé sans intermédiaire financier, ce MBO, dont la dette aurait été arrangée par Société Générale, bénéficie du soutien des trois sponsors minoritaires historiquesd'Ardec Metal, à savoir SGCP, Rhône-Alpes PME (co-entreprise entre Siparex et les Caisses d'Épargne de Rhône-Alpes) et Invest PME (société de gestion dédiée aux PME de Bourgogne Franche-Comté détenue à 51 % par Siparex).

Environ une acquisition par an

« Nous avons investi pour la première fois dans le groupe en 2014 pour participer au financement de ses opérations de croissance externe, rappelle Patrick Blasselle (photo ci-contre), président du directoire d'Invest PME, qui a remis au pot avec ses partenaires au fil des années. À raison d'environ une acquisition par an, Ardec Metal a quadruplé de taille sur la période, pour atteindre 45 M€ de chiffre d'affaires en 2017. »

Première étape de la transmission

Et de poursuivre : « En parallèle, le groupe s'est aussi structuré d'un point de vue RH, avec la constitution d'une équipe de cadres de haut niveau, menée par le directeur général Stéphane Lucas. Aujourd'hui, Ardec Metal franchit une nouvelle étape en permettant à ce pool de managers de se renforcer très significativement au capital. » Et ce, en vue de la transmission progressive du groupe jurassien à son équipe de management.

Un dizaine d'entreprises au sein du groupe
Cette opération, dont le montant n'est pas dévoilé, s'inscrit également dans le cadre de la poursuite de la stratégie de croissance externe d'Ardec Metal. À la tête d'une dizaine d'entreprises, dont Décolletage Morel, Décolletage Genet, Sésame et Preci-Jura, ce sous-traitant des plus grands donneurs d'ordres de l'industrie automobile, aéronautique, médicale et connectique, vient, en effet, de s'offrir la société serroise Microtecauprès de ses fondateurs (lire ci-dessous). Et Ardec Metal, qui s'est ainsi doté de 5 M€ de chiffre d'affairescomplémentaires, tout en renforçant ses positions dans les secteurs de l'aéronautique et du médical implantable, voit déjà plus loin.

Poursuivre la croissance externe
« Le groupe, qui souhaite diversifier ses débouchés commerciaux, reste à l'écoute des opportunités du marché dans le découpage et le décolletage, partout en France », souligne Patrick Blasselle. Réalisant désormais environ 50 M€ de chiffre d'affaires avec près de 250 collaborateurs, Ardec Metal, qui a signé avec Microtec sa première acquisition en dehors de la région franc-comtoise, ne dévoile pas ses ambitions chiffrées.


Société cible ou acteurARDEC METAL (EX MECA JURA) 
Acquéreur ou InvestisseurSOCIETE GENERALE CAPITAL PARTENAIRES (SGCP), Stéphane Mary, INVEST PME (EX INVEST FRANCHE COMTE), Patrick Blasselle, Guillaume Blanchet, RHONE ALPES PME GESTION, Eric Le Hir, MANAGERS, Daniel Jacquet, Stéphane Lucas., Jean-Michel Médigue 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration FiscaleLAMARTINE CONSEIL, Cédric Sapède 
Acq. DD FinancièreBF AUDIT PARTENAIRES, Frédéric Brejon, Grégory Rojkoff 
Société Avocat d'Affaires CorporateLAMY LEXEL, Alexandre Bideau 
Société DD FinancièreFIREX AUDIT, Franck Daubigney 
DetteSOCIETE GENERALE (FINANCEMENT)