Koden (ex BSC) imprime un refinancement
Le groupe de vente, maintenance et financement de solutions d’impression en LBO avec Naxicap Partners depuis fin 2014 refinance sa dette unitranche en levant une dette full-senior de 140 M€.

Créé il y a trente ans, Koden (ex Groupe BSC) apparaît désormais comme le leader français de la vente et du financement des solutions d’impression. En LBO avec Naxicap Partners depuis fin 2014, il a connu depuis une forte croissance, imputable notamment à de nombreuses opérations de croissance externe, pour afficher aujourd’hui 170 M€ de revenus et dégager plus de 20 % de marge d’Ebitda, avec 700 salariés. Son sponsor vient de piloter le refinancement de la dette unitranche souscrite auprès d’Alcentra lors de l’opération initiale pour financer des acquisitions. Il lève cette fois une dette full-senior de 140 M€ -avec un effet de levier de l’ordre de 4,5 fois l’Ebitda- arrangée par HSBC France et Banque Palatine ayant rformé une syndication avec Arkéa Capital, CIC Nord-Ouest et Crédit Agricole, dette à laquelle pourraient s’ajouter 40 M€ de Capex.

250 M€ de revenus visés
Un refinancement rendu possible par la transformation opérée dans la société aujourd’hui présidée par Pascal Labrue (photo ci-contre), laquelle s’est organisée et structurée avec, entre autres, le recrutement d’un DAF -Stephane Piasecki (ex IPH)- et d’une directrice M&A -Stephanie Nauwelaers (ex Naxicap). En refinançant la dette unitranche, l’investisseur se redonne de l’air pour poursuivre sa politique dynamique de croissance externe et atteindre son objectif de 250 M€ de chiffre d’affaires pour Koden dans les trois ans. « Les conditions obtenues auprès de Banque Palatine et HSBC nous permettent de gagner entre 4 et 5 points de financement, notent Angèle Faugier (photo ci-dessous), partner, et Guillaume Raux, chargé d’affaires senior. Surtout, ils s’affichent à nos côtés comme de vrais partenaires, prêts à financer les prochains build-up. »

Devenir un prestataire unique
En trois ans, Koden a finalisé une dizaine d’opérations de croissance externe, soit 60 M€ de revenus supplémentaires -parmi lesquelles notamment le Groupe NetMakers en 2016 et les sociétés VBS et Burolor en 2017- portant le montant total investi dans la société par Naxicap Partners à plus de 80 M€. Et veut poursuivre son œuvre de consolidation en reprenant notamment de petites unités. En parallèle, il poursuit la diversification de activités dans des métiers connexes - hébergement, infogérance, … - qui pèsent déjà 15 % dans le chiffre d’affaires. Avec l’objectif de devenir le prestataire unique de la maintenance des outils technologiques pour les petites et moyennes entreprises.



Société cible ou acteur : KODEN (EX DESK) 
Acquéreur ou Investisseur : NAXICAP PARTNERS, Angèle Faugier, Guillaume Raux 
Société Avocat d'Affaires Corporate : LAMARTINE CONSEIL, Stéphane Rodriguez, Agathe Fraiman 
Dette : BANQUE PALATINE, Thierry Jay, Pascal Augé-Cabanier, HSBC FRANCE, Rodolphe de Tinguy, Marie Thieffin, Jennifer Kedemos, CREDIT MUTUEL ARKEA, CIC NORD OUEST, CREDIT AGRICOLE (FINANCEMENT)