LEGRIS INDUSTRIES BRETONNISE SON ACTIONNARIAT


Le conglomérat industriel aux 250 M€ de revenus accueille Arkéa Capital Partenaire, qui injecte 30 M€ pour devenir actionnaire de référence auprès de la famille Legris et du management.

Legris Industries ouvre un nouveau chapitre de son histoire actionnariale en accueillant Arkéa au capital de la holding familiale qui détient 70 % du groupe, 24 % étant aux mains du fonds américain First Eagle et 6 % en possession du management. Le fonds d’investissement breton injecte 30 M€ pour racheter les parts d’autres actionnaires privés et familiaux de la holding, et détenir une part de minoritaire significatif auprès de Pierre-Yves Legris, le fils du fondateur et actionnaire majoritaire, ainsi que le management qui profite de cette reconfiguration actionnariale pour monter à plus de 10 % du capital. Le process, mené par Philippe Hottinguer Finances, n’a pas mis en concurrence Arkéa avec d’autres candidats. « Legris Industries, dont la fibre bretonne remonte aux racines de son histoire, avait décidé de rapatrier son centre de décision à Rennes et cherchait donc un investisseur régional pour l’accompagner dans ses futures ambitions d’accélération, explique Marc Brière, président du directoire d’Arkéa Capital. Les acteurs régionaux capables de déployer un ticket aussi important ne sont pas nombreux et les dirigeants de Legris Industries se sont reconnus dans notre stratégie d’accompagnement d’ETI à long terme. »

Retour au bercail.. à Rennes

Marc Brière, Arkea
Le groupe industriel, qui avait localisé son siège social à Bruxelles en 2014, amorce ainsi un retour au Bercail en rapatriant une partie de ses troupes à Rennes. Il faut dire que l’histoire centenaire du groupe Legris Industries est riche en rebondissements (IPO dans les années 80, PtoPen 2004 avec Chequers...), changements de périmètre (524 M€ de chiffre d'affaires en 2001, 167 M€ aujourd'hui...) , de métiers (robinetteries industrielles, grues, instrumentation...) et d’ancrages géographiques (Paris, Rennes, Bruxelles...). Fondé il y a 30 ans sur la base de l’entreprise industrielle familiale Legris, elle-même créée il y a plus de 150 ans, et spécialisé en vannes et robinetterie pour fluides industriels, le Groupe Legris Industries a progressivement évolué vers un modèle de « développeur d’ETIs ». Après s’être délesté de son activité de logistique automatisée Savoye au profit du chinois Noblelift cet été (lire bulletin Asie ci-dessous), le groupe chapeaute aujourd’hui trois divisionsconstituées au fil d’acquisitions ces dix dernières années : le spécialiste de l’extrusion bi-vis Clestralrepris aux mains de Naxicap en 2007, l’activité d’ingénierie de la terre cuite créée en 2010 sous le nom de Keller, l’entreprise allemande Schiederwerk, spécialisée dans les solutions d’alimentation électrique rachetée en 2016.

Retrouver 500 M€ de revenus

Erwan Taton, Legris Industries
Aujourd’hui, le groupe est en quête à nouveau d’acquisitions pour compléter ses trois divisions et doubler son chiffre d’affaires de 254,4 M€ en 2017 (167 M€ en excluant Savoye vendu cet été) pour le porter à 500 M€ d’ici 2023. «En tant qu’acquéreur, Legris Industries offre à la fois l’avantage d’un groupe industriel diversifié qui préserve l’identité de ses cibles et celui d’un management rôdé aux problématiques opérationnelles de métiers complexes, et qui a déjà eu à gérer un périmètre de plus de 500 M€ de chiffre d’affaires auparavant », décrit Marc Brière. Le petit conglomérat industriel, dirigé par Erwan Taton,planche actuellement sur trois à quatre dossiers d’acquisitions d’entreprises européennes de 30 à 150 M€ de chiffre d’affaires, et espère en faire aboutir au moins une en 2019.


Société cible ou acteur : LEGRIS INDUSTRIES 
Acquéreur ou Investisseur : ARKEA CAPITAL PARTENAIRE (ACP), Marc Brière, Pascal Barré, Sylvie Le Bras, MANAGERS, Patricia Taton, David Nogré, Guillaume. Pasquier, Sabine Rolland 
Cédant : ACTIONNAIRES 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : FIDAL, Laurent Drillet, Benoît Vincent, LAMARTINE CONSEIL, Olivier Renault, Philippe Barouch, Gary Lévy 
Acq. Avocat d'Affaires FiscalFIDAL, Benoit Galichon, Gregory Rouxel 
Acq. DD FinancièreEIGHT ADVISORY , Bertrand Perrette, Jean-Baptiste Blanco 
Cédant Banquier d'Affaires / Conseil M&APHILIPPE HOTTINGUER FINANCE , Philippe Hottinguer, Stanislas Mamez, Aubert Vernier 
Cédant Avocat Corporate - Structuration FiscaleLINKLATERS, Pierre Tourres, Edouard Le Breton, Anne Wachsmann 
Managers Avocat d'AffairesWHITE & CASE, François Leloup, Norbert Majerholc, Delphin Boucher, Estelle Philippi