Link Group recrute ses managers


Dix huit managers arrivent au capital du groupe alsacien présent dans le recrutement et l'intérim affichant 63 M€ de revenus. Le directeur général, Pascal Wespiser, et les historiques, Bpifrance, Eurocapital et qu'Eurefi réinvestiisent. 

Link Group opte pour un LMBO secondaire permettant à son équipe de management de devenir majoritaire. Le groupe alsacien présent dans le recrutement et l'intérim était détenu, depuis 2007, par le fonds luxembourgeois Field Sicar aux cotés d'Euro Capital, un véhicule géré par Turenne Capital qui accompagne les entreprises de la région Grand Est. Le duo avait permis à Pascal Wespiser, le directeur général de reprendre la société via un OBO. En 2015, Bpifrance a rejoint le tour de table en qualité de minoritaire pour un investissement de 2 M€ (lire ci-dessous). L'an dernier, Field Sicar a mandaté les équipes d'Invest Corporate Finance pour la cession de sa participation majoritaire. A l'issue d'un process, les titres cédés sont repris par les financiers historiques, Bpifrance, Euro Capital mais également par Eurefi, un fonds transfrontalier intervenant en France, Belgique et Luxembourg. Ce dernier investit 1,2 M€ en equity et en OC pour une détention de 14,3 % des titres L'opération à effet de levier permet, également, l'entrée au capital de 18 managers et le réinvestissement de Pascal Wespirer, devenant ainsi l'actionnaire principal de l'entreprise. BNP Paribas, Caisse d'Epargne et Banque Populaire Alsace-Lorraine-Champagne apporte la dette senior. 

Un chiffre d'affaires multiplié par 7 en 9 ans 

Pascal Wespiser, Link Group
Anciennement connu sous le nom de Gezim, Link Group inclue, désormais, dans son offre, de l'intérim, du conseil en recrutement, de la chasse de tête, de la formation, des salons de l'emploi, du portage salarial et du conseil RH. Agissant dans le bassin rhénan, l'Allemagne et le Luxembourg, le groupe a axé son développement sur la digitalisation, le lancement de nouvelles offres de services RH et la diversification dans les profils de personnel vers la logistique, l'hôtellerie et le second œuvre de bâtiments. La gestion administrative des 1 500 intérimaires et la partie sourcing pour le recrutement de futurs salariés sont quasi-intégralement digitalisées. Son ascension a été fulgurante. Entre 2009, l'année de nomination de Pascal Wespiser comme directeur général et 2018, le chiffre d'affaires a été multiplié par 7, passant de 9 M€ à 63 M€. Le portefeuille clients de Link Group comprend, majoritairement, des PME et ETI. Des grands groupes font, également, appel à ses services. Sous l'impulsion de ce nouvel actionnariat, la structure strasbourgeoise est en discussions pour quatre prochaines acquisitions en Alsace, en Lorraine et en Allemagne.


Société cible ou acteurLINK GROUP (EX GEZIM) 
Acquéreur ou InvestisseurMANAGERS, Pascal Wespiser, BPIFRANCE INVESTISSEMENT, Olivier Levy, Julie Regnier, EUREFI, Daniel Gheza , Xavier Dethier, EURO CAPITAL, Lionel Werner 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration FiscaleMLA CONSEIL SOCIETE D'AVOCATS, Carine Anstett 
Acq. DD FinancièreDELOITTE FINANCE (TS), Véronique Meyer, Bruno Lettermann 
Cédant Banquier d'Affaires / Conseil M&AINVEST CORPORATE FINANCE, Vincent Déchin, Maxime Bazin, Alan Le Roux 
Cédant Avocat Corporate - Structuration FiscaleLAMARTINE CONSEIL, Olivier. Renault, Aude Marcheux 
VDD FinancièreNG FINANCE, Olivier Schwab 
DetteBNP PARIBAS (FINANCEMENT), Rémy Risch, Fabien Wilmes, CAISSE D'EPARGNE GRAND EST EUROPE, Nathalie Broggi, BANQUE POPULAIRE ALSACE LORRAINE CHAMPAGNE, Alexis Bouillet