Metron ne réduit pas son capital


L'éditeur parisien de logiciels d'IA dédiés à la réduction des factures énergétiques des usines fait entrer deux fonds industriels, NTT Docomo Ventures et StatKraft Ventures, dans un tour de 10 M€ avec BNP Paribas Principal Investments qui se renforce.

Metron boucle une nouvelle augmentation de capital portant à 18 M€ les fonds levés en un an. L'éditeur de logiciels d'intelligence artificielle pour optimiser les dépenses énergétiques des usines reçoit 10 M€de la part de deux actionnaires existants, de NTT Docomo Ventures et StatKraft Ventures, fonds respectifs du groupe télécom japonais NTT Docomo et de l'allemand Statkraft, producteur d'énergie renouvelable. Le CVC de Düsseldorf mène ce tour aux côtés de BNP Paribas Principal Investments, intervenant à nouveau via sa poche Energy Transition Capital et qui renforce sa participation. L'investisseur historique Breed Reply, de l'ESN britannique Reply, suit. Metron avait en tête de réunir un tour de 30 M€ cette année, mais à repousser l'opération pour accueillir ces nouveaux entrants à des conditions identiques à celles de la levée précédente, hormis la valorisation sensiblement plus élevée. 

Vers une filiale au Japon
L'arrivée de NTT Docomo Ventures s'accompagne d'un partenariat, encore au stade des négociations, avec NTT Facilities. Cette filiale active dans la gestion de l'énergie des centres commerciaux et bureaux souhaite aller vers l'industrie et utiliserait ou distribuerait pour cela la solution française. En cas de concrétisation de cet accord, dans la droite ligne du modèle économique choisi de BtoBtoB, Metron ouvrira une filiale au Japon en fin d'année. Depuis sa dernière levée, l'éditeur parisien a continué son déploiement géographique en s'implantant au Mexique. Le projet de croissance externe en Argentine n'a pas encore abouti mais d'autres cibles sont dans le radar à l'étranger. Présent également en Colombie, au Brésil, à Dubaï, à Singapour et en Italie, où il avait réalisé son unique acquisition, il réfléchit à se lancer en Europe de l'Est.

6,5 M€ de chiffre d'affaires
Affichant 6,5 M€ de chiffre d'affaires en 2018 et employant désormais 85 personnes dont une cinquantaine dans ses nouveaux locaux parisiens, Metron recrutera principalement pour son développement international. Centrée sur les usines, la cleantech compte appliquer sa technologie à d'autres domaines, à commencer par le transport électrique, afin par exemple de faciliter la gestion de la consommation des flottes de bus. Par ailleurs, elle teste sa solution dans une logique d'optimisation de l'achat d'énergie. Avec ces projets en cours, elle vise le point mort l'année prochaine.


Société cible ou acteur : METRON 
Acquéreur ou Investisseur : STATKRAFT VENTURES, BNP PARIBAS PRINCIPAL INVESTMENTS, Yann Lagalaye, NTT DOCOMO VENTURES, BREED REPLY, Emanuele Angelidis 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : LAMARTINE CONSEIL, TMI ASSOCIATES 
Société Avocat d'Affaires Corporate : SPARK AVOCATS