Supertripper voyage avec un family office et un accélérateur


  
La plateforme en ligne de réservation et de gestion de voyages d'affaires s'attaque aux géants du secteur avec l'appui de UL Invest et 50 Partners Capital qui injectent 1 M€ aux côtés de business angels.

Soutenu par des business angels à hauteur de 200 K€ quelques mois après son immatriculation il y a quatre ans, Smart Cityvest ouvre désormais son capital à des investisseurs plus structurés. La plateforme en ligne de réservation et de gestion de voyages d'affaires, plus connue sous la marque Supertripper, augmente son capital d'1 M€ grâce au family officeluxembourgeois UL Invest, qui injecte le plus gros ticket devant 50 Partners Capital et quelques entrepreneurs du secteur. UL Invest, structure de l'entrepreneur Laurent Useldinger née après la vente il y a cinq ans de sa société Ullink à HgCapital, signe son troisième investissement en six mois après ceux dans LeCiseau.fr et Merito. L'activité actuelle de Supertripper fait suite à un repositionnement de la société en 2017, les deux fondateurs Maxime Pialat et Hugo Demorge ayant lancé initialement une offre d'abonnement illimité à l'hôtel dont le nom commercial a été conservé. L'accélérateur 50 Partners la soutient depuis mars 2018.

5 M€ de chiffre d'affaires attendus en 2019

Maxime Pialat, Supertripper
La jeune pousse de 20 personnes basée à Vanves s'attaque à un secteur du voyage d'affaires dominé par des acteurs bien établis comme Expediaet American Express, qui ont racheté chacun un acteur français, respectivement Egencia il y a quinze ans et KDS en 2016. « D'après nos études de marché, le taux d'adoption des solutions actuelles ne dépasse pas 60 %, assure Maxime Pialat. Cela s'explique par le fait que les attentes des voyageurs d'affaires ont changé. Ils veulent retrouver une expérience d'utilisation sur les plateformes de réservation aussi simple que ce qu'ils connaissent sur Booking ou VoyagesSncf par exemple. » Tout en ayant le statut d'agence de voyages, Supertripper se considère avant tout comme une solution technologique de réservation, facturation et gestion de voyages connectée à 350 compagnies aériennes, des loueurs de voitures, des compagnies ferroviaires, mais aussi indirectement aux hôtels via Booking.com. Son modèle économique repose sur un abonnement Saas dont le montant varie chaque mois en fonction de son taux d'utilisation réel. Supertripper semble avoir trouvé un créneau porteur puisque son chiffre d'affaires devrait avoisiner les 5 M€ cette année, en hausse de 200 %, et doubler en 2020. Parmi sa clientèle de 200 références, dont le cœur se trouve entre 100 et 1000 salariés, figurent Kapten, Naf Naf, Thalys et Newrest Wagons-Lits.



Société cible ou acteurSUPERTRIPPER 
Acquéreur ou InvestisseurUL INVEST, 50 PARTNERS CAPITAL 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration FiscaleTAYLOR WESSING, François Mary, Alix Payraudeau 
Société Avocat d'Affaires CorporateLAMARTINE CONSEIL, Thierry Filippi, DOLLA-VIAL, Hervé Camadro