WeMaintain monte avec deux VC


  

La jeune pousse de maintenance d'ascenseurs, sous-traitant à des techniciens indépendants, prépare un lancement en Asie avec un nouveau tour de 7 M€ auprès d'Idinvest Partners, Raise Ventures et les family offices déjà actionnaires Financière Saint James et Spice Capital.

WeMaintain reçoit l'aide de nouveaux investisseurs dans son projet de tailler des croupières aux quatre ascensoristes établis. La jeune pousse s'attaquant à Otis, Schindler, Kone et Thyssen dans le domaine de l'entretien des ascenseurs lève 7 M€, un peu plus d'un an après un premier tour d'1,8 M€ (lire ci-dessous). Idinvest Partners mène cette opération aux côtés de Raise Ventures, mobilisant pour ce faire son fonds institutionnel Smart City, successeur d'Electranova I et bouclé discrètement à 150 M€ il y a moins de trois ans en élargissant la base de souscripteurs au-delà d'EDF (lire ci-dessous), notamment à des LPs intéressés par les innovations dans l'immobilier. En faisant participer d'autres véhicules, Smart City dispose d'une force de frappe de 300 M€.

Réseaux dans l'immobilier et en Asie

Jade Francine, WeMaintain
Idinvest et Raise, co-investisseurs dans Jabmo l'année dernière (lire ci-dessous), rejoignent au capital de WeMaintain les family officeslondonien Spice Capital, de Maryline Kulawik, co-fondatrice d'Elaia Partners, et parisien Financière Saint James, de Michaël Benabou, co-fondateur de Vente-privée. Ce dernier montre sa confiance en allant au-delà de son droit de suite. « Dans nos critères de choix de nouveaux investisseurs figuraient le fait d'avoir su faire grossir de petites sociétés à l'échelle mondiale, de disposer de réseaux dans l'immobilier, et d'avoir un pied en Asie », confie Jade Francine, co-fondatrice avec Benoît Dupont et Tristan Foureur.

L'Amérique du Nord n'est pas au programme

Matthieu Bonamy, Idinvest Partners
Si WeMaintain ne travaille aujourd'hui qu'en région parisienne, elle regarde en effet beaucoup vers l'Asie, et non vers l'Amérique du Nord où la densité d'ascenseurs serait moindre. Sa prochaine ville devrait même être asiatique, même si elle n'a pas encore été définie. « Le marché de WeMaintain se trouve en grande partie en Europe et en Asie, confirme Matthieu Bonamy, managing director d'Idinvest. Or nous disposons d'un bureau en Chine avec Eurazeo, et d'une équipe ventureà Singapour, où nous sommes bien connectés aux écosystèmes d’investisseurs et de sociétés innovantes. »

Quinze salariés et cent clients
Le secteur de la maintenance d'ascenseurs est dominé par les quatre gros fabricants, devant des PME qu'ils rachètent d'ailleurs parfois. Or le modèle économique de WeMaintain nécessite de sous-traiter à des techniciens indépendants qui n'existent pas aujourd'hui. « Les contraintes de réactivité sept jours sur sept et 24 heures sur 24 en cas de problème rendent impossible le recours à des indépendants. Les assurances ne le permettraient pas », affirme Jade Francine. La start-up a su convaincre quinze techniciens anciens salariés de se lancer avec elle et conçoit pour eux des produits optimisant par exemple leur tournée. Dans un domaine au cycle de vente très long, sa centaine de clients sont à 62 % des opérateurs d'immobilier de bureau et à 38 % des co-propriétés. En plus de son activité dans la maintenance et la rénovation, WeMaintain envisage de fournir d'autres services à ses clients, par exemple via des capteurs connectés dont le modèle économique reste à définir. Après avoir doublé son effectif à 22 salariés depuis la levée initiale, elle compte faire de même d'ici un an.


Société cible ou acteur : WEMAINTAIN 
Acquéreur ou Investisseur : IDINVEST PARTNERS, Matthieu Bonamy, RAISE, SPICE CAPITAL PARTNERS, SOCIETE FINANCIERE SAINT JAMES, Michaël Benabou 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : LAMARTINE CONSEIL, Maxime Dequesne, Julie Alexander , Alisée Rival 
Acq. DD Juridique et Fiscale : LAMARTINE CONSEIL, Emilie Renaud, Alexandre Vercruysse 
Acq. DD Sociale : LAMARTINE CONSEIL, Charlotte Moreau, Aude Touré 
Acq. DD Financière : 2C FINANCE, Benjamin Bitton, Jacques Haccoun 
Société Avocat d'Affaires Corporate : ORRICK, Benjamin Cichostepski, Lionel Simonet, PARALLEL AVOCATS, Arthur Millerand, Michel Leclerc