DIVIDEND RECAP POUR POLYPLUS TRANSFECTION


La biotech strasbourgeoise développant des réactifs pour la transfection fait l’objet d’un dividend recapinitié par ArchiMed, son actionnaire depuis 2016, qui sécurise un niveau de rendement de 4 fois la mise.

Les performances de Polyplus Transfection ont amené ArchiMed, son actionnaire depuis 2016, à procéder à un dividend recap (dette bancaire assortie d’une tranche mezzanine). « Nous n’endettons pas d’emblée les sociétés dans lesquelles nous investissons, rappelle Loïc Kubitza, partner chez Archimed. En revanche, quand elles se développent de façon si robuste - ce qui est le cas de Polyplus-, nous pouvons envisager une opération de bilan. Cette opération nous permet donc de sécuriser le rendement pour les actionnaires – parmi lesquels dix membres de l’équipe de management- à hauteur de quatre fois la mise, tout en continuant de financer le programme de croissance de l’entreprise. » Spécialisée dans les agents utilisés pour la transfection (processus de transfert de matériel génétique à travers la membrane cellulaire) qu’elle développe pour la Recherche et pour la production de biomédicaments (thérapies géniques et cellulaires, production de protéines thérapeutiques), la biotech strasbourgeoise emploie une cinquantaine de personnes et devrait atteindre cette année 20 M$ de chiffre d’affaires, réalisé pour plus de 60 %aux États-Unis.


Société cible ou acteur : Polyplus Transfection
Acquéreur ou Investisseur : Archimed, Denis Ribon, Loïc Kubitza, Ludovic Alonzi 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : Lamartine Conseil, Cédric Sapède, Alcyaconseil, Julien Devolfe