E-SWIN PEAUFINE SON ESTHETIQUE


Le spécialiste yvelinois de la lumière pulsée à usage esthétique et médical cède la majorité à Ciclad, dejà minoritaire depuis 2011. M Capital Partners, s'invite au tour de table. 

E-Swin fait appel au monde du private equity hexagonal afin de s'émanciper de son fondateur et ancien président. Le spécialiste yvelinois de la lumière pulsée à usage esthétique et médical structure une opération de MBO, intermédiée par les équipes d'Oaklins, permettant la montée au capital de Ciclad, minoritaire depuis une augmentation de capital en 2011. Ce dernier détient, désormais, la majorité des titres et est accompagné de M Capital Partners, lequel investit 3 M€. 

Une nouvelle présidente

Employant 25 salariés, la PME francilienne a généré, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 8,5 M€ pour un Ebit à deux chiffres dont 75 % est réalisé par son appareil, E-Eye. Selon nos informations, la valorisation de ce MBO serait supérieure à 15 M€, LCL apportant la dette senior avec un levier inférieur à deux fois l'Ebitda. Petra Bruckmüller, la Dg du groupe devient à cette occasion présidente et actionnaire minoritairetandis que Yves-Vincent Brottier, le fondateur d'E-Swin en 2008, cède une partie de ses titres tout en restant impliqué dans le groupe. Pour cette année, E-Swin table sur des revenus aux alentours de 12 M€. L'arrivée d'un partenaire financier majoritaire accentuera le développement à l'international grâce à la mise en place de partenariats avec de nouveaux distributeurs.

E-Eye, un appareil à succès

« Démarré il y a dix mois, le process a évolué vers une opération en equity à la suite des tendances très positives sur le marché de l’E-Eye en France et à l’international. Par ailleurs, nous avons reçu plusieurs offres provenant d’industriels français et étrangers », indique Hadrien Mollard, associé d'Oaklins. Implanté à Houdan dans les Yvelines, E-Swin s'est historiquement appuyé sur une offre de dépilation et de traitement de la peau à destination des particuliers et des professionnels tels que les établissements de soin et les instituts de beauté. Depuis 2014, il a lancé ESW Vision, un traitement des pathologies de sècheresse oculaire via un appareil professionnel E-Eye pour lequel deux brevets -la technologie utilisée est l'IRPL ou lumière pulsée- ont été déposés. 300 appareils ont déjà été vendus l'an passé.



Société cible ou acteur : E-Swin 
Acquéreur ou Investisseur : Ciclad, M Capital Groupe, Managers, Petra Bruckmüller, Fondateur(s), Yves-Vincent Brottier 
Cédant : Fondateur(s), Yves-Vincent Brottier, Ciclad 
Cédant Banquier d'Affaires / Conseil M&A :  Oaklins, Hadrien Mollard, Louis Riberry 
VDD Financière : BDO, Stéphane Hincourt, Guillaume Buscaglia 
Cédant Conseil Stratégique : Neovian Partners, Patrick Richer 
Société Avocat d'Affaires Corporate : Lamartine Conseil, Stéphane Rodriguez, Ugo Audouard 
Managers Avocat d'Affaires : Jeausserand Audouard, Erwan Bordet, Pascal Gour, Faustine Paoluzzo, Nicolas Dragutini 
Opération liée : Capital Développement E-Swin vendredi 16 décembre 2011