LA CROISSANTERIE VA CROQUER SON LBO TER

 

Le groupe de restauration rapide réalisant 100 M€ de chiffre d'affaires à l'enseigne, va quitter Pragma Capital après dix ans pour poursuivre son développement en franchise, en France et à l'international, avec CM-CIC Investissement.

Et de trois! Après cinq années passées dans le giron de Barclays Private Equity - l'ex-Equistone Partners -, puis dix dans celui de Pragma Capital, La Croissanterie s'apprête à signer son LBO ter avec CM-CIC Investissement. À cette occasion, l'investisseur deviendra le nouvel actionnaire de référence du groupe de restauration rapide à la Française, aux côtés de l'équipe de management, emmenée depuis 2013 par Marie-Pierre Soury. Orchestrée par les équipes de Natixis Partners, cette opération, qui s'appuie sur une dette mezzanine levée auprès de Céréa, mezzaneur historique du groupe, demeure soumise à l'approbation des autorités de la concurrence et devrait être effective en début d'année prochaine. Lancé avant l'été, le process aurait suscité l'intérêt de fonds mais aussi de stratégiques français et internationaux. La résilience de La Croissanterie et sa capacité d'adaptation face aux évolutions de son marché n'ont, en effet, pas laissé indifférents les investisseurs, venus nombreux.

250 restaurants, dont les deux tiers en franchise

« Le groupe, dont l'activité reposait historiquement sur des enseignes détenues en propre dans les centres commerciaux et en centre-ville, a subi la baisse de la fréquentation des centres commerciaux pendant la crise, rappelle Bruno Stern, managing partner chez Natixis Partners. Avec le soutien plein et entier de ses actionnaires et de certains de ses créanciers, La Croissanterie a engagé un repositionnement stratégique en réduisant la voilure sur les centres commerciaux et en faisant son entrée en franchise sur les zones de transport à fort trafic (aires d'autoroutes, gares, aéroports, etc.), permettant ainsi une redynamisation très significative de son activité. » Employant environ 600 personnes entre la France métropolitaine, les DOM-TOM et l'Afrique, le groupe, qui réalise aujourd'hui un peu plus de 100 M€ de chiffre d'affaires à l'enseigne, gère désormais les deux tiers de ses 250 restaurants en franchise.

20 à 25 ouvertures en franchise chaque année

Fondée en 1977 par Jean-Luc Bret, La Croissanterie, qui s'appuie sur des partenaires de premier plan (pétroliers et ensembliers de la restauration concédée) pour développer sa présence en franchise, compte poursuivre la stratégie initiée ces dernières années. « Fort d'une position de leader sur son secteur, le groupe, dont le concept s'adapte bien à la demande du client en termes d'emplacement, souhaite continuer son développement avec les grands ensembliers, confirme Badri Ben, directeur chez CM-CIC Investissement. La Croissanterie, qui ouvre 20 à 25 restaurants par an sur ce modèle, prévoit, en outre, de renforcer ses positions en Afrique francophone. » Une zone dans laquelle il se développe fortement, notamment avec son partenaire local Total. Généraliste et abordable, l'enseigne, qui propose une offre complète pour tous les moments de la journée, préfère rester prudente. « La Croissanterie a enregistré historiquement une croissance de l'ordre de 5 % par an et devrait maintenir ce niveau sur les prochaines années », conclut l'investisseur.


 

Société Cible ou Acteur : La Croissanterie
Acquéreur ou Investisseur : CM-CIC Investissement, Frédéric Plas, Badri Ben Grine, Sandrine Olive
Cédant : Pragma Capital, Jean-Pierre Créange, Gilles Gramat
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : Agilys Avocats, Pierre Jouglard, Baptiste Bellone, Carolle Thain-Navarro
Acq. DD Juridique et Fiscale : Agilys Avocats
Acq. DD Sociale : Dentons, Julie Caussade, Emmanuelle van den Broucke
Acq. DD Financière : Deloitte Finance (TS), Cécile Rémy, Alban Cabanis
Acq. Conseil Stratégique : Bento, Anne-Claire Paré, Brand Shake Up, Laurent Herlin
Cédant Banquier d'Affaires / Conseil M&A : Natixis Partners (Ex Léonardo & Co), Bruno Stern, Valérie Pellereau, Simon Le Guillou, Wael Daif
Cédant Avocat Corporate - Structuration Fiscale : Weil Gotshal & Manges, Frédéric Cazals, Pierre-Alexandre Kahn
VDD Juridique et Fiscale : Weil Gotshal & Manges, HB & Associés, Gatienne Brault & Associés, Cabinet Renaudier
VDD Sociale : Christophe Petit
VDD Propriété Intellectuelle : Wagret
VDD Financière : PWC Transaction Services, Arnaud Thibésart , Didier Sidois, Camille Coulon, Florian Cottet-Emard, Sabrina Hazi
Cédant Conseil Stratégique : Lek Consulting, Rémy Ossmann
Managers Avocat d'Affaires : Lamartine Conseil, Olivier. Renault, Agathe Fraiman, Gatienne Brault & Associés, Gatienne Brault
Dette Mezzanine : Céréa Mezzanine, Fabrice Vidal, Marjorie Manet, Alexandre Durst
Conseil Financement : Canaccord Genuity (France), Denis Vidalinc, Brieuc Jamain
Opération Liée : LBO La Croissanterie samedi 01 avril 2006