LOYEZ WOESSEN S'ALIMENTE D'UN MBI


Le fabricant et distributeur nordiste de beurre réalisant plus de 40 M€ de chiffre d'affaires, quitte ses dirigeants-actionnaires pour rejoindre deux nouveaux managers accompagnés par Sénevé Capital.

Loyez Woessen invite de nouveaux convives à sa table. Figurant parmi les leaders français du conditionnement de beurre, cette ancienne filiale d'Even qui avait été rachetée par la coopérative irlandaise Irish Dairy Board (IDB) en 1997, avant de rejoindre le giron de son équipe de direction en février 2011, organise aujourd'hui un MBI. Elle vient, en effet, d'être reprise par deux nouveaux managers, dont Xavier Burette - un ancien cadre dirigeant de Sodiaal -, avec le concours majoritaire de Sénevé Capital, la société de gestion créée en fin d'année dernière par l'ancienne équipe de gestion d'Argos Expansion. Investissant des tickets unitaires d'au moins 5 M€ par opération, cette structure de deal by deal qui cible les sociétés réalisant entre 10 M€ et 200 M€ de chiffre d'affaires, signe là sa première opération.

La France, premier consommateur de beurre dans le monde

Réalisé de gré à gré, ce MBI dont le montant n'est pas dévoilé, s'appuie sur un financement bancaire levé auprès de LCL, BNP Paribas et Société Générale. Basé à Phalempin, dans les Hauts-de-France, Loyez Woessen qui était jusqu'ici détenu par son président Damien Couturier, son DG Jacques Baude et sa directrice financière Christine Desloovere - laquelle reste opérationnelle -, réalise aujourd'hui un peu plus de 40 M€ de chiffre d'affaires. Fournisseur et partenaire stratégique de la plupart des enseignes sous marque de distributeur, ce groupe né en 1922 de la fusion de deux sociétés du Nord de la France, est positionné sur un marché porteur. Au niveau mondial, la production de beurre a, en effet, progressé de 3 % par an entre 2011 et 2015, sachant que la France en est aujourd'hui le premier consommateur avec 8 kg par an et par habitant.

Doublement de la production à moyen terme

« Les deux repreneurs sont de vrais développeurs, insiste Jean de Sampigny (photo ci-contre), associé de Sénevé Capital. Loyez Woessen vise donc une forte croissance, principalement organique. Cette société qui intervient essentiellement en France aujourd'hui, a notamment prévu d'augmenter la taille de son usine à moyen terme et d'amorcer son déploiement à l'export, en commençant par l'Europe. » Conditionnant quelque 10 000 tonnes de beurre par an à Phalempin, cette PME de 25 salariés qui commercialise ses produits auprès de la grande distribution, du réseau grossistes et du secteur de la RHF sous différents formats (plaquettes, moulés, rouleaux, barquettes), viserait un doublement de sa production à moyen terme.


Société cible ou acteur : Loyez Woessen
Acquéreur ou Investisseur : Seneve Capital (Ex Argos Expansion), Jean de Sampigny, Personne(s) Physique(s), Xavier Burette 
Cédant : Managers, Damien Couturier, Jacques Baude, Christine Desloovere 
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : Lamartine Conseil, Olivier. Renault, Bintou Niang, Bérangère Coussolle 
Acq. DD Financière : Oderis Consulting, Julien Passerat, Lan Chau 
Acq. DD Assurances : Marsh, Humbert d'Autichamp, Margaux Rocher 
Acq. DD Autres : Selescope, Stéphane Beder, Pierre Mage 
Cédant Avocat Corporate - Structuration Fiscale : Cabinet Theret & Associés, Edouard Theret, Aimé-Laurent Theret 
Dette : LCL, Arnaud Becking, Bnp Paribas (Financement), Carole Goubault, Société Générale (Financement), Jérôme Duparchy 
Conseil Financement : Ng Finance, Jacques-Henri Hacquin, Ghislain d'Ouince