VERANDALINE REAMENAGE UN MBO


Le fabricant breton de vérandas pour les particuliers, réalisant 14 M€ de chiffre d'affaires, boucle son MBO bis avec Unexo lequel entre en minoritaire en compagnie du responsable administratif et financier Michel Le Coq.

Quatre ans après sa reprise auprès des fondateurs par Francis Leduc avec l'appui d'A Plus Finance - intervenu en mezzanine pour un montant de 2 M€ -, Vérandaline réorganise à nouveau son capital. À cette occasion, le fabricant breton de vérandas, d'extensions d'habitat et de couvertures de piscine & spa à destination des particuliers fait une place à Unexo, lequel entre en minoritaire en compagnie du responsable administratif et financier de la PME, Michel Le Coq. De leur côté, Christian Besnard, Alain Guillaume et Emmanuel Morel, les trois cadres historiques de Vérandaline, en profitent pour se renforcer au capital, tandis que les enfants du fondateur, Daniel Bouedo et sa sœur Chantal Le Guevel, réaffirment leur soutien capitalistique et opérationnel. À l'issue de ce MBO bis, dont ni le montant, ni le montage ne sont dévoilés, le dirigeant Francis Leduc (photo ci-dessous) et son épouse conservent la très large majorité du capital de la société. Basé à Corlay, dans les côtes d'Armor, Vérandaline, dont le chiffre d'affaires s'est stabilisé autour de 14 M€ depuis 2013, entend poursuivre la stratégie de développement engagée ces trois dernières années.

Tripler la capacité de production

Employant 128 salariés, la PME, qui réalise entre 500 et 600 projets par an, souhaite notamment tripler sa capacité de production. Pour ce faire, elle a investi 700 K€ dans la construction d'un nouveau bâtiment industriel sur son site de Corlay. Celui-ci devrait être opérationnel au printemps prochain. En parallèle, Vérandaline, dont les pièces de vie sont livrées clé en mains, isolées et sur-mesure, prévoit de consolider davantage son positionnement en Bretagne. C'est dans cette logique qu'il a récemment repris le fabricant et installateur d'extensions et de vérandas à ossature bois Kerbrat, lequel réalise environ 1 M€ de chiffre d'affaires avec une dizaine de salariés à Lanrivoaré, sur la pointe Nord-Ouest du Finistère. Discret sur ses ambitions chiffrées, Vérandaline, qui intervient également dans la fabrication de stores, volets roulants, gardes-corps, portes et portails, prévoit, enfin, de se renforcer en Loire-Atlantique et en Normandie, où il s'est implanté en 2013 et 2015. Et ce, tout en poursuivant son déploiement géographique sur de nouveaux territoires. Des démarches de prospection sont en cours. 

Société cible ou acteur : Groupe Vérandaline
Acquéreur ou Investisseur : Managers, Daniel Bouedo, Chantal Le Guevel, Christian Besnard, Alain Guillaume., Emmanuel Morel, Michel Le Coq, Unexo, Mélanie Hebert
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : Lamartine Conseil, Guillaume de Ternay, Marie-Albane Pamard
Acq. DD Juridique et Fiscale : KPMG TS, Jessy Gautier
Acq. DD Sociale : KPMG TS, Solenn Costa
Acq. DD Financière : KPMG TS, Gwénaël Le Guellaut, Andrew Moysey
Société DD Financière : RSM France, François Aupic
Managers Avocat d'Affaires : FLV & Associés, Denis Duponchel, SSJ Avocat, Stéphanie Soquet-Jamet