VIA ENERGICA VALORISE UN MBO


Le spin-off d’Energie Perspective, spécialisé dans l’intermédiation des CEE, fait entrer Axio Capital à hauteur de 40% de son capital, et veut booster la croissance de son chiffre d’affaires de 6 M€.

Via Energica est passé en une année de quelques centaines de K€ de revenus à 6 M€ de chiffre d’affaires. Pour soutenir le boom de cette activité d’intermédiation de certificats d’économie d’énergie (CEE), son dirigeant Marc-Antoine Catherine a fait entrer Axio Capital pour un LBO minoritaire. L’investisseur small cap, qui mise habituellement des tickets entre 500 K€ et 5 M€ est entré à hauteur de 40 % du capital, permettant la sortie de Sodero Gestion, actionnaire minoritaire depuis qu’il a investi 300K€ en 2014, la majorité restant aux mains du management. L’opération est adossée à un financement structuré par Société Général et Crédit Mutuel Loire Atlantique.

Spin-off il y a un an

Marc-Antoine Catherine, Via Energica

Créé d’abord dans le giron de la plateforme digitale de diagnostic énergétique Energie Perspective (EP), Via Energica avait ét mise en sommeil ces dernières années, avant que l’un des co-fondateurs de la Greentech nantaise, Marc-Antoine Catherine, n’orchestre son spin-off à l’été 2017 et relance l’activité d’intermédiation des certificats d’économie d’énergie qui ne générait plus que 500 K€ de revenus, revendiquant aujourd’hui un chiffre d’affaires de quelque 6 M€.

Un dispositif complexe

Créés en 2006, les certificats d’économie d’énergie permettent aux particuliers de percevoir une aide financière pour réduire leur facture de travaux destinés à rendre leur habitation moins énergivore. Cette « prime énergie » est financée par les fournisseurs d’énergie selon le principe « pollueur-payeur » via un dispositif assez complexe qui oblige ces derniers à promouvoir auprès des particuliers des travaux destinés à réaliser des économies d’énergie. Ces opérateurs doivent justifier de l'accomplissement de leurs obligations par la détention d'un montant de CEE équivalent à ces obligations. Et c’est là qu’interviennent les intermédiaires comme Via Energica.


Laurent Tesson, Axio Capital

Ces entreprises présentes sur Internet se proposent d’accompagner le particulier dans sa démarche de travaux pour obtenir la prime et  se chargent de « revendre » les CEE récoltés aux fournisseurs d’énergie. « Une nouvelle période s’ouvre pour ce marché réglementé avec une distribution plus sélective des agréments pour les intermédiaires des CEE, indique Laurent Tesson, associé d’Axio Capital qui signe là sa septième opération et arrive à environ le tiers de la capacité d'investissement de son véhicule de 50 M€. Ces perspectives de gain de part de marché ouvriraient un boulevard pour Via Energica qui prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de l’ordre de 30 M€ dès 2020.


Société cible ou acteur : Via Energica France
Acquéreur ou Investisseur : Axio Capital, Laurent Tesson, Mariama Jassigui, Managers, Marc-Antoine Catherine 
Cédant : Sodero Gestion
Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : Lamartine Conseil, Gary Lévy, Raphaël Saulneron 
Acq. DD Juridique et Fiscale : Lamartine Conseil, Gary Lévy, Raphaël Saulneron 
Acq. DD Financière : Aca Nexia, Olivier Lelong 
Dette : Société Générale (Financement), Crédit Mutuel 
Opération liée : Capital Développement Via Energica France lundi 24 mars 2014