Actualités

Reprise d'ALVANCE WHEELS par la société EDS

Publié le : 04/02/2022 04 février févr. 02 2022

Le Tribunal de commerce de Paris a validé l’offre de reprise de la dernière usine de jantes en aluminium de France située à Diors dans l’Indre, ALVANCE WHEELS, par la société EDS, dont les titres sont détenus à 100% par Emile di Serio, le dirigeant du groupe de fonderie SAINT-JEAN INDUSTRIES.

Le jugement du Tribunal de commerce de Paris validant la reprise a été rendu mardi 1er février, après la levée, en fin de semaine précédente, de la condition suspensive posée par le repreneur.

Le projet de reprise de la société EDS permettra de pérenniser l’activité industrielle d’ALVANCE ALUMINIUM WHEELS et de préserver 166 emplois à court terme sur les 265 actuellement, avec une cible d’emplois de 400 salariés à l’horizon 2026. Le projet industriel de la société EDS prévoit de poursuivre la production de jantes en aluminium dans l’Indre pour les principaux constructeurs français, tout en développant de nouveaux modèles de roues grâce à une nouvelle technologie, Cobawheels, apportée par le repreneur. 43 millions d’euros d’investissement sont prévus et permettront une modernisation importante de l’usine afin de garantir son retour à la viabilité après un déficit d’investissement long de 20 ans. L’État s’est engagé à soutenir financièrement le projet de reprise d’ALVANCE ALUMINIUM WHEELS, à hauteur de 41 millions d’euros. Une partie de ces financements publics doivent faire l’objet d’une autorisation par la Commission européenne. Cette autorisation pourrait être obtenue dans un délai de 3 mois.

Dans le cadre de la formalisation de son offre de reprise, la société EDS et son dirigeant Emile di Serio étaient accompagnés par l'équipe Restructuring de LAMARTINE CONSEIL avec Lionel Hanachowicz, Marie-Alice Lafontaine et Anna-May Lejay.

L'offre de la société EDS était en concurrence avec celle de M2 CAPITAL. Le Tribunal a choisi l'offre d'EDS pour le caractère solide et pérenne de son offre soutenue à la fois par l'Etat ainsi que par les constructeurs RENAULT et STELLANTIS qui se sont engagés sur des commandes pour 2022 et 2023.

Autres intervenants sur l’opération :
- Administrateurs judiciaires : SCP ABITBOL & ROUSSELET (Frédéric Abitbol) et AJUP (Éric-Etienne MARTIN)
- Mandataires judiciaires : SCP BTSG (Stéphane Gorrias) et Selafa MJA (Valérie Leloup-Thomas)
- Conseil juridique ALVANCE WHEELS : Me Guillaume Rudelle
- Conseil juridique des salariés : Me Thomas Hollande
- Conseil juridique M2 CAPITAL : ORRICK RAMBAUD MARTEL

Historique

<< < ... 25 26 27 28 29 30 31 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.